Hors-séries

N5 galerie_exposition_Laurence Briat_Montpellier_juin_juillet_2018Dans la continuité de son travail autour du corps, de l’effacement, de la disparition, Laurence Briat pratique simultanément la peinture, la gravure et le collage. Elle affirme son engouement pour les fragments, ces morceaux d’images qu’elle récolte, sort de leur contexte, détourne, façonne (avec une distance souvent ironique) et assemble avec beaucoup de soin et de légèreté.

Fidèle à sa démarche intuitive, elle aborde toujours son travail avec une volonté d’ouverture et accorde une large place au hasard. “Voir ce qu’il advient, attendre l’inattendu, inventer au fur et à mesure… Dans le désordre de l’atelier je laisse venir les images à ma rencontre. Guidée par l’intuition de la main, attentive aux trouvailles instantanées de l’œil, j’attends l’instant où les fragments de sources diverses se mettent à jouer ensemble. Avec l’expérimentation pour méthode de travail, je combine, rapproche, rehausse, recouvre, juxtapose…  Le collage répond à mon besoin de créer et de détruire”

Les recadrages rigoureux, les coupures, les interruptions, participent à donner à son écriture plastique une puissance formelle. La dissimulation d’une partie du sujet se fait représentation de l’absence, du manque, de la fragilité de la mémoire. Ces visions partielles, ces images segmentées mélangent les époques, se jouant de la temporalité. Le chevauchement d’éléments disparates crée une esthétique où passé et présent s’entrechoquent et se confondent en permanence, révélant des tensions, des contradictions aux multiples interprétations.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
« j’entends plus rien de là où je suis » techniques mixtes sur papier – 64x40cm – 2017

Pour “Hors-séries”, Laurence Briat s’est livrée à toutes sortes de manipulations plastiques, techniques, formelles. Superpositions de plaques gravées, réhauts à la bombe de peinture ou au crayon transforment et animent les collages, contredisent leur simplicité. Ces interventions semblent d’abords aléatoires puis s’imposent avec justesse.
“Je travaille parfois longtemps sur la même série, jusqu’à ce que quelque chose m’appelle ailleurs. Et c’est le plus souvent une pièce qui se détache de l’ensemble. A part, inclassable, hors de la série, la plupart du temps porteuse d’une nouvelle voie…”

Exposition « Hors-séries » de Laurence Briat
Du 19 juin au 28 juillet 2018
Vernissage + Lecture de Gilles Bingisser

le mardi 19 juin 2018 de 17h à 20h30

Retour en images sur le vernissage :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

N5 galerie_Laurence Briat_dessin_peinture_collage_exposition_Montpellier_2018_1

N5 galerie_Laurence Briat_dessin_peinture_collage_exposition_Montpellier_2018_2

Autour du dessin et de la gravure

N°5 GALERIE - MONTPELLIER 2015 - EXPOSITION DE DESSIN - Laurence Briat - Estelle Lacombe - Chloe Viton

N°5 galerie a le plaisir d’inaugurer son espace d’exposition en invitant trois artistes autour du dessin et de la gravure:

N°5 GALERIE - 5 rue Sainte Anne - 34000 Montpellier - Exposition autour du dessin et de la gravure - Estelle Lacombe - Chloe Viton - Laurence Briat

Laurence Briat a centré son travail sur la présence humaine, sa fragilité. Le corps, la disparition, la mémoire, l’incertitude, sont le cœur de ses préoccupations.

Estelle Lacombe est guidée par la nature pour explorer les liens qui unissent l’humain à son environnement. L’artiste se sent en relation profonde avec tout ce qui nous façonne, des mondes parallèles qui s’entrecroisent et où se côtoient les protagonistes imaginaires et symboliques de l’univers imagé qu’elle met en place dans ses œuvres. Son travail nous parle de rencontres entre ces mondes, des animaux, ou des plantes géantes surgissant de manière incongrue au milieu de
scènes ou de paysages du quotidien.

Chloé Viton est étudiante aux Beaux Arts de Montpellier depuis 2012. Elle travaille le dessin et la sculpture. Elle s’intéresse particulièrement à l’objet non identifiable, l’objet en temps que déclencheur d’association d’idée par la forme. C’est le contraste entre deux éléments qui forme un ensemble stable tout en mettant en scène un mouvement, une action, qu’elle souhaite mettre en place dans ses dessins comme dans ses installations.

Exposition à découvrir jusqu’au samedi 13 février 2016.

Du mardi au samedi de 11h à 13h et de 14h à 19h.

En partenariat avec la galerie le lieu multiple montpellier.

Retour en images sur le vernissage de l’exposition « Autour du dessin et de la gravure » :