Exercices de style

Le dessin est à la base de toute création visuelle. Sa pratique et ses formes d’expressions multiples sont au centre de l’exposition proposée par N°5 Galerie, autour de drawing room. Dans leur démarche d’interprétation, les trois artistes présentés utilisent des outils et des supports variés. Ici, le choix des représentations, d’inspirations diverses, navigue tantôt entre l’académisme et l’affranchissement des règles, jusqu’à parfois même oublier les notions de base du dessin afin de troubler notre perception…

N°5 GALERIE - MONTPELLIER EXPOSITION septembre 2016 - exercice de styles - Dominique Lonchampt - Clea Lala - Gilles Bingisser

Pour la série Fernando personne, Gilles Bingisser a souvent pensé à l’utilisation des hétéronymes de Fernando Pessoa : « Je ne suis plus moi, je suis un fragment de moi conservé dans un musée abandonné ». Par ses dessins, techniques et formats divers sur papiers, l’artiste essaye de rendre visible, sensible, l’absence de l’être et le faux-semblant. Une mise en scène du fragment sous forme de ballades à tâtons qui place le learning by doing en moteur quotidien.

Cléa Lala a plusieurs cordes a son arc. Parfois avec humour, parfois avec provocation, parfois sur papier, sur textile ou en images animées, elle raconte des histoires en créant des liens entre le fond et la forme, notamment par la customisation. En se servant d’outils tels que le fil à broder, elle aborde ici des problématiques tant personnelles qu’universelles comme l’amour, la violence, la tristesse, en tirant chaque fil d’inspiration du nœud de son vécu.

La pratique du dessin est, pour Dominique Lonchampt, en rapport au minéral. Ici les kerns s’affichent dans leur modestie de “pierres des chemins”: le papier épouse des formes existantes dans l’espace littéral et, par « frottage », révèle des lignes à décrypter, pour entamer tel le géologue, un voyage à travers le temps. Les kerns sont marques de passage, comme le geste qui, muni de mine de plomb ou de poudre de graphite, trace des cercles, universels, intemporels, prémices d’un univers en formation…

« EXERCICES DE STYLE »
Gilles Bingisser, Cléa Lala et Dominique Lonchampt
Du 13 septembre au 5 novembre 2016
Du mardi au samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h30
Vernissage le mardi 13 septembre de 17h à 20h
N°5 GALERIE
5 rue Sainte Anne, 34000 Montpellier
09 81 05 39 75

En partenariat avec la galerie le lieu multiple montpellier.

Retour en images sur le vernissage :

Retour en images sur « Lecture publique » de Gilles Bingisser, Marion Capelier et Yann Van Der meer, le samedi 17 septembre 2016 :

 

À la rue ! « Il s’agit du texte « aujourd’hui à Madrid », lu à la galerie N°5 le 17 septembre dernier (voir vidéo ci-dessus) et imprimé sur un format A0 sur lequel je vais intervenir et que je vais distribuer aux passants. L’idée étant de réunir tous les morceaux distribués pour reconstituer le texte dans quelques mois. Hommage à « cut piece » de Yoko Ono en 1965… En 65, j’avais 5 ans je commençais à écrire… enjoy » Gilles Bingisser. Retour en images sur cette  intervention du samedi 7 octobre 2016 :

Les éditions Luis Casinada et Yann Dumoget présentent – Dettes

N°5 GALERIE_ EXPOSITION MONTPELLIER_Yann Dumoget_Dettes_ éditions Luis Casinada

Les éditions Luis Casinada présentent au N°5 GALERIE le premier volume de leur nouvelle collection suspendue. C’est l’artiste montpelliérain Yann Dumoget, connu notamment pour ses travaux sur la crise économique, qui a été choisi pour illustrer un texte de Rabelais issu de Pantagruel qui n’a, hélas, pas pris une ride et qui célèbre avec humour et ironie l’intérêt d’être couvert de dettes.

Connues pour leurs livres d’artistes retouchés à la main et diffusés en séries confidentielles, les éditions Luis Casinada, basées à Montpellier, existent depuis 1993 et ont fait paraître de nombreux textes, souvent inédits, d’auteurs tels que Jean Cocteau, Max Rouquette, Joseph Delteil, illustrés par des artistes de renom tels que Rocardo Mosner, Hervé Di Rosa, François Dezeuze…

Dettes, est un livre objet de format horizontal (21 x 16 cm) suspendu derrière un capot en plexiglas destiné lui-même à être fixé au mur. Chaque exemplaire est unique et comporte une œuvre originale de Yann Dumoget en couverture et 5 illustrations intérieures retouchées de sa main.

Nombre d’exemplaires 20, dont 10 exemplaires seulement réservés à la vente le jeudi 16 juin 2016, à partir de 18h au N°5 GALERIE et en présence de l’artiste Yann Dumoget.

http://editionsluiscasinada.jimdo.com/catalogue-2016/yann-dumoget/

Retour en images sur cet évènement :

Graffitage – Peinture partagée

A partir du mois de mai 2016, l’artiste montpelliérain Yann Dumoget entame une série d’événements performatifs de « peinture partagée » destinée à produire les œuvres qui constitueront l’exposition Avec de vrais morceaux de gens à l’intérieur.

Ces événements, au cours desquels il demandera au public d’intervenir sur ses peintures à l’aide de petits feutres, s’étaleront à un rythme régulier jusqu’à l’exposition prévu dans un lieu institutionnel de la ville à partir de septembre 2018.

N°5 GALERIE - EXPOSITION MONTPELLIER - Yann Dumoget

La peinture partagée est à la croisée entre graffiti et esthétique relationnelle, nourrie par une vision horizontale et contributive de l’art inspirée par la révolution Internet et par l’esprit do it yourself, la pratique de la peinture partagée s’envisage comme un retournement du concept du tag. Elle consiste en effet pour Yann Dumoget à se servir de ses peintures, sur lesquelles il demande au public d’écrire et de dessiner, pour générer des interactions dont celles-ci gardent ensuite les traces.

N°5 GALERIE et YANN DUMOGET vous invitent à participer au premier opus qui aura lieu SAMEDI 21 MAI 2016 de 14 h à 18 h, au 5 rue Sainte-Anne à Montpellier.